En sa qualité d’avocat aux Conseils, la Scp Potier de la Varde-Buk Lament est compétente pour représenter ses clients aussi bien devant la Cour de cassation (Chambres civiles, Chambre commerciale, Chambre criminelle), le Conseil d’Etat, le Tribunal des Conflits que les juridictions administratives du fond. Elle a donc vocation à exercer son expertise juridique tant en droit privé et pénal qu’en droit public.

Elle intervient aussi bien en amont, en délivrant des consultations juridiques avant tout contentieux, qu’en aval, une fois l’affaire portée devant les juridictions.

En particulier, lorsqu’une affaire est susceptible d’être portée devant le juge de cassation, elle délivre des consultations sur les chances de succès d’un éventuel pourvoi. Elle donne alors un avis objectif aux fins d’éclairer ses clients.

Lorsque ses clients souhaitent mener une action jusqu’à son terme, le cabinet prend en charge toute la procédure tout en continuant d’exercer son devoir de conseil.

S’agissant du droit privé, le cabinet est en charge d’affaires portant sur des questions de droit civil général (contrats et responsabilité), de droit commercial, de droit social mais aussi de droit privé spécial.

Sa compétence en droit commercial inclut les baux commerciaux, le droit des entreprises en difficultés, les relations entre commerçants ainsi que le droit bancaire.

En droit privé spécial, la Scp Potier de la Varde- Buk Lament traite de dossiers divers qui portant notamment sur le droit des baux (dont ruraux), le droit des sûretés, le droit de la consommation, les assurances, les biens (actions en revendication, servitudes, bornage, troubles du voisinage), le droit de la famille (dont le divorce), le droit patrimonial de la famille (successions), le droit de la construction, le droit de la copropriété et celui de l’expropriation.

En matière sociale, sa compétence est large et porte notamment sur les questions relevant des relations entre le salarié et l’employeur (licenciement et tout type de rupture), sur les élections professionnelles et sur le droit de la sécurité sociale.

Elle traite aussi de dossiers de droit pénal devant la Chambre criminelle et la Cour de révision.

S’agissant du droit public, là aussi, le cabinet connaît d’affaires portant sur tout type de contentieux, notamment le droit des collectivités locales, de l’urbanisme, le droit électoral, le droit de la fonction publique, le droit des contrats publics, le droit de la domanialité publique, le droit de la responsabilité et le droit fiscal.

Il exerce sa compétence devant le Conseil d’Etat et devant les juridictions administratives du fond.

Ses compétences s’étendent enfin au droit européen et au droit constitutionnel.

La Scp intervient à ce titre devant la Cour européenne des droits de l’Homme, mais aussi devant le Conseil constitutionnel depuis l’instauration de la question prioritaire de constitutionnalité.